dimanche 26 janvier 2020

L'intérieur du château du Haut Koenigsbourg ( 2 )



Un Kachelote où Kachelowe
(terme de l'Alsace où du francique rhénan
littéralement four où poêle de masse aux carreaux de céramique
terre cuite vernissée où faïence .
Les premières sources relatant de l'existence des poêles de masse semblable 
à celui ci  date du XIV siècle autour du lac de Constance et le long du Danube
Ceux ci apparaissent dans un contexte de raréfaction du bois de chauffage


Typiques d'Alsace , de Moselle germanophone et des pays germaniques
( Kachelofen en Allemand ) il est caractérisé par son foyer fermé .
Le terme Kachelofe désigne trois catégories distinctes d'appareils
Le premier est une construction massive adossé à un mir dont le foyer
est alimenté en combustible depuis une autre pièce à travers une ouverture
pratiquée dans le mur .
Le second est un poêle mobile alimenté directement en combustible
depuis la même pièce




La salle des trophées de chasse







La salles des armes



Enfin le troisième poêle où Kunscht est un appareil le plus souvent
à banquettes adossé au mur, la fumée chaude de l'autre de la cuisinière
adossé au mur de l'autre pièce est captée pour circuler à l'intérieur
des banquettes . Ce récupérateur de chaleur a été simultanément
inventé à Constance et à Strasbourg au milieu du XVI siècle
Il est resté en usage dans les secteurs ruraux en Forêt Noire
et en Alsace jusqu'au XX siècle .


Le Kunscht à banquette
et les détails de ses carreaux de céramique
et ses magnifiques pieds





Rapide passage dans la cour intérieur
direction le grand bastion où sont 
entreposés les canons et autres
pièces d'artillerie




Poulie servant à déplacer le plus gros des canons !


Le grand canon de siège est une réplique qui donne une idée
de ce que pouvaient être les canons des Suédois lors du siège de 1633
Ce canon du XVII siècle tirait des boulets de 12 kilos !






Par temps clair du haut du bastion on peu apercevoir 
la plaine d'Alsace et la Forêt Noire 




- Le moulin à vent -

A l'origine il y avait un moulin à bêtes ( à bras) qui permettait de moudre
les céréales pour faire le pain .
Mais lors de la restauration du château Bodo Ebhardt a choisi de le remplacer
par un moulin à vent qui n'a jamais servi !
Ce petit moulin a de nouveau été restauré en 2015 , un appel d'offres
 ayant été passé en 2014 pour rénover la charpente et la couverture 
de la tour du moulin qui inclut aussi la restauration du moulin
qui se voit attribuer des ailes toutes neuves



Nous quittons le château , enchantés de notre visite
 mais complètement gelés 😉
Vite , vite un restau pour
Une bonne choucroute pour moi . . . . . 😋
et une bouchée à la reine pour Claude
avec des spaetzles



Assiette pour une personne . . . . impossible pour moi de tout manger
le reste nous a été donné !
Le repas de Claude pour le lendemain 😉


jeudi 23 janvier 2020

L'intérieur du château du Haut Koenigsbourg ( 1 )


Le château du Haut Koenigsbourg est château fort Alsacien du XII siècle
profondément remanié au XV siècle et restauré avant la première
 guerre mondiale sous Guillaume II
Le château de dresse sur un éperon rocheux de la commune d'Orswiller
dans le Bas-Rhin . Le nom actuel du château est le résultat
de l'adaptation du nom Allemand Hochkönigs Burg qui
signifie Haut château du roi .


Après les guerres , les incendies , la destruction de 774 à 1633
le château reste à l’abandon . En 1862 la commune de Sélestat le rachète
à différents propriétaires .


- Le cadeau du Kaiser -
Depuis 1871 et le traité de Francfort l'Alsace est devenue Allemande 
le 4 mai 1899 , le château alors en ruine est offert à
Guillaume II par la ville de Sélestat , il souhaite y ouvrir
un musée promouvant le monde Germanique.
La municipalité conserve des centaines d'hectares de forêt
 économiquement rentables autour du château.


La restauration du château est confiée en 1900 à  Bobo Ebhard
architecte et archéologue Berlinois.
Il commence par le déblaiement du site et des relevés des anciennes
constructions. La restauration s'étale de 1901 à 1908
Guillaume II vient régulièrement visiter le château il est logé
à la gare de St Hippolyte reconstruite spécialement pour lui en 1903 .


Le nouvel édifice du Haut Koenigsbourg est inauguré en 1908 mais les
finitions et les achats de collections se poursuivent jusqu'en 1918
A l'issue de la première guerre mondiale en 1919
le château redevient français lors de la restitution
de L'Alsace et la Lorraine
Cependant le blason de Guillaume II reste toujours visible au château
Il est le symbole en Alsace de la présence Allemande
de 1871 à 1918 .


























Nous entrons dans la salle du Kaiser














La chapelle






A très vite pour la suite  . . . . . . . 😉