dimanche 12 juin 2016

La ville de l'Hôpital ( 2 )


Au fond du tableau sur le pont, on aperçoit 
le long cortège des réfugiés . . . . .

La guerre est finie on fait la fête .




L'exode de habitants de la ville de l'Hôpital ( Moselle ) en 1939
Le 1 septembre 1939 l'Allemagne envahie la Pologne.
La France et l'Angleterre soutiennent leur allié : c'est la guerre
Ce même jour à 13 heures 208 communes mosellanes situées
en zone rouge ( zone comprise entre la frontière Allemande
et la ligne Maginot s'étalant de la frontière Luxembourgeoise
à la limite du Bas-Rhin ) sont prévenues de devoir évacuer
leur population 210 000 habitants avant la fin de la journée.
Parmi ces communes la ville de l'Hôpital 5050 évacués )
Après la distribution des masques à gaz , les habitants sont priés
de préparer leurs bagages ( 30 kg par personne )
Tout ce qui peut rouler où porter est mobilisé , vélos
charettes à bras où tirées par des chevaux où des vaches .
A 19h30 le signal du départ est donné à 20 h la ville est vide.
Tout est abondonné : habitations , animaux auxquels on a
ouvert les cages. Les nerfs sont mis à dure épreuve et
 la plupart des gens ne peuvent retenir leurs larmes.
Se forme un long cortège vers une destination inconnue .
Après plusieurs nuits à la belle étoile , les habitants sont
installés dans des wagons de marchandises et c'est ainsi
que le 6 septembre vers 19 heures que les premiers réfugiés
débarquent sur le quai de la gare de Lusignan.
Le retour se fera fin septembre après la signature de l'armistice .



Une Charte d'amitié a été signé entre la ville 
de L'Hôpital et la ville de Lusignan
en 2010

Je vous retrouve demain pour une autre fresque . . . . .


38 commentaires:

  1. Ton article me laisse sans voix..... Bonne journée. Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Un petit coucou avant de partir dans les Vosges Mitou, que c'est beau ! Cette fresque est une petite merveille, j'adore !!! Et le texte est émouvant ...
    Bon j'ai lu ta réponse d'hier, je penserai à toi quand j'entendrai mon Mec à moi ! Sacrée journée hier, sympathique certes mais non stop 9h-18h, et ça continue aujourd'hui mais pas pour moi, nous on avait prévu depuis longtemps en famille le resto et la balade vosgienne ! On avait commandé le soleil mais là le ciel est tout gris...
    Bon dimanche et gros bisous
    Lilly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Lily
      J'aime beaucoup cette fresque et l'article je l'ai trouvé sur le net
      car sur place pas beaucoup de renseignement !
      N'oubliez pas les cirés et les parapluies hier on a voulu faire une balade
      au bord du canal de la Sarre et bien c'était une balade arrosée ! lol
      gros bisous et bon dimanche Vosgien
      MITOU

      Supprimer
  3. un texte poignant, quelle souffrance pour tous ces pauvres gens! la fresque est un bel hommage.
    très bonne journée, bisous
    danièle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Danièle
      Une partie de notre histoire qu'il ne faut pas oublier !
      Et un grand bravo à l'artiste .
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  4. Devoir quitter sa maison, sa vie quotidienne à cause de la guerre c'est toujours très difficile à vivre. Heureusement qu'il y a eu l'armistice pour qu'ils puissent rentrer chez eux, et peut être devoir reconstruire en cas de dégâts et/ou vols de leurs outils de travail. Bon dimanche :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Mélie
      La ville a été entièrement bombardée alors à leur
      retour il y avait du boulot !
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  5. Un bel hommage , ton article est remarquable
    Oui c'est vrai il ne faut pas oublier mais plus jamais cela osons-nous espérer
    Bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Rose
      J'ai trouvé cet article sur le net !
      Mais c'est vrai qu'il explique bien cet exode
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  6. Bonjour Mitou,
    Tu as fait un article très intéressant...
    J'ai beaucoup entendu parler de l'exode car ma famille avait hébergé une famille alsacienne.
    Période bien difficile pour ces pauvres gens.
    Ces fresques sont magnifiques cette ville vaut vraiment une visite.
    Je vous embrasse et vous souhaite un bon dimanche.
    Ninie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Ninie
      Un mélange de ce que j'ai trouvé sur le net car sur place aucune indication
      il faut parfois fouillé pour savoir le pourquoi du comment !
      Je me demandais toujours en voyant ces fresques le pourquoi maintenant je sais ! lol
      gros bisous à vous deux et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  7. La fresque est splendide et très "vivante".... merci pour l'article expliquant "l'exode" de la population... mes parents m'en ont parlé bien sûr mais, ne l'ayant pas vécu moi-même, on a du mal à réaliser...
    Très bon dimanche. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Michèle
      Ces gens ont du tout quitter et s'en aller sur les routes sans savoir qu'elle était la destination
      çà doit être terrible ! Certain au fil des années ont tissé des liens et sont restés dans leur région d'adoption .
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  8. Cette fresque est non seulement belle, mais aussi très émouvante ! Et j'admire les détails, comme le titre du journal ! Merci pour toutes les explications, ça doit être tellement dur de partir en n'emportant que l'essentiel, sans savoir si on reviendra un jour ...
    Bon dimanche, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Cathy
      J'ai un peu agrandi les détails car comme toi le journal
      m'a parlé ! Nos parents ont été déplacés en Charente et
      ils sont aussi partis avec une seule valise!
      Par contre les hommes sont restés !
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  9. Bonjour Mitou
    L'Exode : c'est encore le quotidien de certains pays aujourd'hui...
    Merci pour ces jolies photos.
    En souriant ( je cherche toujours un 4 x 4 ) je pense en avoir trouvé un norvégien et une amie a trouvé un revendeur en France. J'avais vu un rouge , mais pas de monte-trottoir !
    Bon soleil, bizz...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Hélène
      Aujourd'hui ce sont des hommes jeunes pour la plupart
      qui quittent leur pays en laissant femmes et enfants
      dans la tourmente . . . . c'est un autre débat !
      Pour ton 4/4 j'espère que tu vas enfin le trouver
      par contre je ne savais pas qu'il y avait un monte trottoir !
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  10. Quand on habite le sud, on a du mal à se rendre compte de la réalité de la guerre pour ces territoires qui étaient en première ligne. Tu illutres de façon très interessante cette page d'histoire. Je suis interpellée par les couleurs vives et gaies de ces peintures, comme si elles vouelint faire le contrepoids avec la noirceur de cette période!
    Merci pour ce partage.
    Bises. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou
      C'est vrai que dans l'est juste à la frontière Allemande tous ces pauvres gens étaient
      aux premières loges pour voir l'ennemi arriver ! Mon coin de vie est un bassin houiller qui était
      triste et noir quand j'y suis arrivée à présent que les mines ont fermé çà s'améliore,la couleur est arrivée
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Merci Charlotte
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  12. Bonjour Mitou, un très beau texte, une belle fresque, un beau billet. Bisous MTH

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Marie
      La vie est belle sur mon blog ! lol
      Tout est beau aujourd'hui sauf la météo !
      gros bisous et bon dimanche
      MITOU

      Supprimer
  13. superbe fresque, et joli texte très émouvant, j'attends la suite , bisous
    Milouna56

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Milouna
      Un beau pan de mur qui égaie un peu la ville avec ces couleurs !
      gros bisous
      MITOU

      Supprimer
  14. C'est une page d'histoire très intéressante et triste mais si bien représentée par ces fresques.
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Josse
      Et pour les jeunes c'est une leçon a ne pas reproduire !
      gros bisous
      MITOU

      Supprimer
  15. Toujours aussi beau et émouvant , mais c'est souvent comme cela dans l'histoire ...
    Bisous Mitou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Nadine
      Une histoire triste,et on aimerait ne plus jamais voir çà !
      Malheureusement l'homme est fait pour les guerres !
      gros bisous
      MITOU

      Supprimer
  16. Sais-tu que je ne savais même pas que cette ville existait ! Alala faut que je révise ma géographie !!
    Gros bisous et belle journée !
    Lavandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Lavandine
      Tu n'étais vraiment pas la seule à ne pas connaître !
      il faut vraiment habiter dans le coin et encore ce n'est pas une route que nous empruntons
      régulièrement !
      gros bisous
      MITOU

      Supprimer
  17. Très belle fresque pour relater ce pan de notre histoire. merci pour les explications Mitou
    Gros bisous et bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Brigitte
      Il reste ces belles peintures pour ne pas oublier
      et je trouve que c'est très bien !
      gros bisous et bonne soirée à toi aussi
      MITOU

      Supprimer
  18. Cet artiste a beaucoup de talent et ses fresques sont très belles!
    bonne journée Mitou ☺☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Cathy
      je suis bien d'accord avec toi !lol
      gros bisous et bonne journée
      MITOU

      Supprimer
  19. Je suis une grande fan , là c'est du magnifique travail
    C'est vraiment très realiste
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Claudine
      De si belles peintures si réalistes
      on ne peut qu'aimer, enfin je pense
      gros bisous
      MITOU

      Supprimer
  20. Evacuer 5050 habitants, c'est pas rien. Pauvres gens. Drôle d'époque cette guerre. Très intéressantes ces fresques,merci de nous faire connaître l"hôpital. Biz

    RépondreSupprimer